Congres UD 44

jerome jerome2

 

Intervention du secrétaire du S3c4485 Jerôme Tessier

Mes chers camarades,

Permettez-moi de commencer cette intervention de notre syndicat Loire Atlantique-Vendée par rendre un hommage à une grande militante et amie disparue tout récemment. Anne Cruaud nous a quitté subitement le 27 février dernier à l’âge de 50 ans. Membre du Bureau de Syndicat, et de la liaison nationale France Télécom, Anne coordonnait les équipes CFDT de France Télécom sur les Pays de la Loire. Elle a participé à la mise en place des Instances Représentatives du Personnel en 2005 chez l’opérateur historique. Elle avait réintégré l’entreprise sur le site de Nantes La Gaudinère sur le marché Entreprise en 2006 en tant qu’assistante commerciale. Membre de la section Orange de l’Agence Entreprise Ouest Atlantique, elle était notre correspondant local sur ce site de près de 500 salariés.

Anne aura participé très activement à notre dernier congrès de Boufféré en décembre dernier en intervenant au nom de sa section. Elle avait reçu une véritable ovation des congressistes. Sa disparition nous a tous bouleversés et nous avons encore du mal à réaliser. Anne restera à jamais dans nos mémoires. Ses éclats de rire vont nous manquer. Nous avons perdu une grande figure du syndicat, une personnalité, une amie. Nous sommes tristes, je suis triste, nous ne sommes rien.

Cependant, fort de sa délégation composée de 7 militants, notre syndicat s’est inscrit pleinement dans la dynamique de ce congrès. L’analyse des textes proposés a été l’occasion d’échanges fructueux démontrant une fois de plus notre implication dans les structures de l’interpro. 5ème syndicat de la Loire Atlantique, avec environ 1200 adhérents, le S3C 44-85 grandit, et il croît vite d’ailleurs. A plus de 1500 adhérents aujourd’hui sur le 44 et le 85, à peine 1100 il y a 8 ans à l’orée de sa création, notre syndicat possède un fort potentiel de développement notamment dans les entreprises du secteur de l’informatique, en fait toutes celles issues du pôle conseil.

Pourvoyeur de ressources militantes s’impliquant dans l’interpro notre syndicat est satisfait de sa collaboration avec l’UD 44 et souhaite une collaboration encore plus forte à l’avenir avec les structures de l’union départementale pour développer des actions ciblées et afin de nous épauler dans nos nouvelles implantations, notamment dans le cadre des nombreuses sollicitations de négociations de protocoles pré-électoraux. Et, il y en a beaucoup croyez-moi. L’implication de nos acteurs dans le juridique sous l’impulsion de l’excellent travail réalisé par Maud Renaud, témoignent de notre engagement et de notre appartenance à l’UD 44.

Notre participation à la campagne « saisonniers » depuis plusieurs années confirme également cet engagement. Nous souhaitons travailler avec nos camarades d’Interco, de l’enseignement et du SGEN sur la généralisation de la mise en place des rythmes scolaires à la rentrée de septembre prochain. Seule la CFDT peut prendre en compte l’intérêt des enfants, des familles, des enseignants et des salariés de la fonction publique territoriale et des associations concernées, et appliquer la loi sans opposer les uns aux autres. Pour ce qui nous concerne nous ne souhaitons pas laisser les syndicats contestataires désinformer les salariés de l’éducation populaire. La coordination de nos actions communes, en particulier en direction des prochains conseils municipaux et des médias, nécessite l’accompagnement des syndicats professionnels par l’UD 44.

Afin de confirmer notre engagement dans l’interprofessionnel ligérien, nous avons choisi de présenter un candidat, membre de notre Bureau de syndicat au bureau de l’UD et d’expérience. Par son intermédiaire, nous souhaitons qu’il soit le relais de notre syndicat et des champs professionnels qu’il représente notamment auprès des entreprises historique Orange et La poste qui représentent à elles-seules plus de 10000 salariés sur nos deux départements, près de 7000 rien que sur la Loire Atlantique.

Les changements dans le secteur postal et dans celui des télécoms ont des conséquences importantes sur les salariés. Avec cette candidature et ce relais, notre syndicat attend de l’UD une considération plus volontariste des problématiques de ces deux entreprises. Cela permettra de mieux anticiper et de mieux communiquer vers les adhérents des autres champs et surtout vers les différents interlocuteurs utiles à l’action syndicale.

Enfin, nous tenons à remercier Isabelle pour son engagement et sa disponibilité pendant cette mandature. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles responsabilités.

Merci pour votre attention et bon congrès.